Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 14:34

Nous commençons cette rubrique par l'histoire avec un grand H de la Rue de la Tombe Issoire, l'une des plus anciennes artères pénétrantes de Paris, avec l'aimable concours de René Bonnet, entouré pour l'occasion par Stéphanie CLAUX et Aléxis DELACROIX, tous les trois habitants du 14ème et passionnés d'histoire et que nous remercions encore chaleureusement !

 

 

" Marquée par le passé, commerçante en son centre et toujours empreinte de la vocation artistique du 14ème arrondissement, en la parcourant avec attention, on y découvre encore des anecdotes presque oubliées.

Ancienne voie romaine menant à Aurelianum (Orléans), la rue de la Tombe Issoire est très rapidement pavée grâce à un sous-sol riche en pierres de carrières. Au Moyen-Age, elle devient le lieu de passage vers Saint Jacques de Compostelle et commence à s’enrichir d’auberges et d’institutions religieuses qui accueillent le pèlerin.

 

Au 18ème siècle, on la nomme Chemin de Bourg la Reine et ce n’est qu’en 1868 que le nom de Tombe Issoire lui est définitivement attribué. Mais force est de reconnaître que l’origine de son nom soulève de nombreuses explications et légendes. La plus rependue étant certainement celle du géant Ysoré, détrousseur de voyageur selon les uns, chef Sarrazin selon les autres, décapité par Guillaume d’Orange au 12ème siècle, ce dernier n’aurait emporté que la tête de son adversaire dont le corps aurait été enterré sur place.

 

Seconde hypothèse, celle d’un affrontement, en 978, entre un guerrier allemand de grande taille nommé Isoré et un vassal d’Hugues Capet, le premier aurait été vaincu et sa tombe aussi démesurée que sa taille aurait naturellement provoqué la légende.

 

Enfin viennent les explications étymologiques : Tombissoire serait un nom collectif désignant un assemblage de tombes, ou alors une déformation phonétique provenant du verbe tombir qui signifiait retentir. Le passage résonnant sur cette voie pavée surnommée ainsi tombissoire au sens de retentissoire.

 

C’est ici que l’on retrouve le dernier bâtiment de ferme parisien, la ferme de Montsouris qui est bâtie au milieu du XIXème siècle. Sans terre, la ferme de nourrisseur propose alors aux citadins du lait frais trait sur place et du fourrage amené depuis les communes alentours. Avant son rattachement à Paris, en 1860, comme elle est située hors des barrières de l’octroi, on vient également  y boire un verre de vin. Cour de ferme, cellier vouté, étable, et charpentes œuvres des compagnons, ce ne sont pas les seuls attraits du site, loin de là ! Sous terre, elle abrite La carrière de Port-Mahon, carrière médiévale de pierres à bâtir datant du XIVème siècle, classée Monument historique en 1994.

 

Plus loin, on découvre de silencieuses impasses adjacentes : au niveau du 83, des ateliers d’artistes dans un écrin verdoyant, au 85 la Cité Annibal qui abrite un vieux puits à moitié caché, et au 101, l’incontournable Villa Seurat, cité d’artistes créée à l’initiative de Jean Lurçat en 1925 rappelle que le quartier a connu Chana Orloff, Soutine, Baudelaire ou encore Henry Miller.

 

Terminons notre périple par l'Eglise Saint Dominique :

 

Bien qu’achevée en 1921, elle perpétue une tradition des commanderies hospitalières et templières.

 

En 1946, le tympan Est de l’église se voit dotée d’un haut relief représentant Saint Dominique, sauriez-vous dire quel acteur a servi de modèle au sculpteur pour le représenter?

 

Réponse : Louis Jouvet ! ".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by René Bonnet pour le Collectif Montsouris - dans Histoire et histoires du 14ème
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Collectif Montsouris
  • : ce blog associatif, celui du Collectif Montsouris, traite essentiellement 4 sujets : 1. la préservation et l'entretien du Parc Montsouris, 2. la circulation automobile dans le quartier Montsouris, 3. l'amélioration des transports publics dans le quartier Montsouris avec comme projet phare la création d'une passerelle au nord de la station de RER Cité Universitaire 4. l'histoire du quartier Montsouris en particulier et du 14ème arrondissement de Paris en général.
  • Contact

Recherche

Archives

Liens