Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 22:43

Quand nous avons appris la disparition de cette légende du sport mais au delà du sport, de ce modèle qu'était Alain Minoun, nous avons tous été profondément affectés. C'est alors, au détour d'une conversation avec mon ami René Bonnet, que j'ai appris qu'Alain Minoun était son oncle.

C'est donc tout naturellement que je lui ai demandé de lui rendre hommage car forcément dans notre quartier qui voit défiler une multitude de coureurs, que ce soit au Parc Montsouris ou à la Cité Universitaire, Mimoun a toute sa place !

 

Merci à toi René de nous faire revivre durant quelques instants les pages les plus glorieuses de ce champion !

Stéphane Fertier

Président du Collectif Montsouris.

"Alain Mimoun est décédé le 27 juin 2013 à l’âge de 92ans.Un hommage national lui sera rendu lundi 8 juillet aux Invalides.

Des amis du Collectif Montsouris nous ont demandé d’évoquer cette grande figure du sport français marié avec la sœur du père de mon épouse .

Nous ne reprendrons pas ce qui est écrit dans la presse. Nous évoquerons simplement quelques souvenirs personnels . Alain est entré dans la famille en 1955. Il a épousé Germaine Roubenne en 1955. Germaine - décédée il y a 2mois - était tulliste.

La venue en Corrèze d’un grand champion n’est pas passée inaperçue. Pensons au .contexte de la Guerre d’Algérie. En 1955, Alain Mimoun est un champion reconnu : 2 participations aux Jeux Olympiques, des titres sur 5000 et 10000M et en cross.

Alain a gagné tout de suite la sympathie et l’admiration de tous. On se souvient de son hygiène de vie exemplaire, boire des jus de carotte et de persil, préparés au mixer, dans un pays de gros mangeurs a surpris.

Alain a préparé Melbourne dans les bois et les forêts de Haute Corréze. Mon cousin l’accompagnait en vélo. Je me souviens de Alain finissant par quelques tours au sprint sur la cendrée du stade de Tulle un entrainement de 40km.

Un champion, un homme charmant et généreux très enjoué, et qui aimait danser.

Sa fille Pascale est née à Tulle le jour de sa victoire à Melbourne.

Pas de dopage, pas d’argent : Mimoun , toute sa vie est resté intègre.

Il a beaucoup fait pour son sport. Sa grande fierté est d’avoir créé le Centre d’entrainement sportif national de Bugeat en Corrèze, où se sont entrainés des champions du monde entier..

Alain a gardé sa tête jusqu’au bout. Il courait encore 10 à 15km par jour il y a 2 ou 3ans. Il nous disait récemment : « je ne peux plus marcher mais je peux courir. »

Les épisodes de la Guerre revenaient souvent :Alain avait été blessé à Monte Cassino, en Italie du sud, et avait évité de peu l’amputation. Grand Officier de la Légion d’honneur(décoré par Nicolas Sarkozy en 2008), Alain était un homme d’honneur. Son amitié avec Zatopek est connue sur le plan sportif mais on sait moins le soutien qu’il lui a apporté lors des événements de Tchécoslovaquie au moment de l’invasion des troupes russes.

Des personnalités du monde entier seront présentes aux Invalides .La famille se sent honorée par cet hommage rendu à un grand français.

René et Sylvie Bonnet.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Montsouris - dans Histoire et histoires du 14ème
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Collectif Montsouris
  • : ce blog associatif, celui du Collectif Montsouris, traite essentiellement 4 sujets : 1. la préservation et l'entretien du Parc Montsouris, 2. la circulation automobile dans le quartier Montsouris, 3. l'amélioration des transports publics dans le quartier Montsouris avec comme projet phare la création d'une passerelle au nord de la station de RER Cité Universitaire 4. l'histoire du quartier Montsouris en particulier et du 14ème arrondissement de Paris en général.
  • Contact

Recherche

Archives

Liens